mirage

Séries temporelles et flou

DSpace/Manakin Repository

Show simple item record

dc.contributor.author Centre national de la recherche scientifique, Institut de mathématiques économiques
dc.contributor.author De Mesnard, Louis
dc.date.accessioned 2012-03-23T15:17:41Z
dc.date.available 2012-03-23T15:17:41Z
dc.date.issued 1982-01
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2332/2069
dc.description 19 pages, figures, bibliographie fr_FR
dc.description.abstract La compréhension de la nature du temps, et de son écoulement, est un problème qui a toujours préoccupé les hommes L'idée que l'on se fait du temps est elle-même discutable et discutée, et pas seulement par les philosophes. Tout agent, dans l'activité qu'il déploie est amené à se poser, même implicitement, cette question. En effet, le temps nous est compté. Toute action doit le prendre en considération. La valeur des produits humains en dépend. Il faut toujours ramener une production, voire même une consommation, au temps qu'il a fallu pour la réaliser. Nul n'y échappe, ni dans ses loisirs, ni dans son travail. Mais c'est dans ce dernier que les instruments de mesure qui introduisant le temps explicitement sont les plus développés . Ainsi les entreprises publiques ou privées utilisent-elles des indicateurs qui tous ramènent une grandeur à la période de temps consacrée à sa réalisation. Ceux-ci vont du bilan annuel à la prévision en passant par les ratios de productivité. Mais le temps ne se laisse pas ainsi si facilement découper. Les événements qui se produisent au cours du temps, leurs causes, leurs conséquences, sont trop complexes pour accepter de rentrer dans un carcan temporel rigide sans perte d'information. La présente note a pour but de montrer, dans le domaine économique, ce phénomène et de proposer une solution permettant d'assouplir la vision que l'on peut avoir du temps afin de tenir compte de la réelle complexité de ce concept. Une première partie montrera les problèmes posés par le calcul économique sur des périodes de temps rigidement définies. La deuxième partie proposera l'utilisation de la théorie des sous-ensembles flous pour tenter de les résoudre. Enfin une troisième partie envisagera les modalités pratiques d'application. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.publisher IME fr_FR
dc.relation.ispartofseries IME - Document de travail;56
dc.title Séries temporelles et flou fr_FR
dc.type Rapport d'étude fr_FR

Files in this item


This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account

Bookmark and Share