mirage

Les ralentisseurs : état de l'art et effets dynamiques

DSpace/Manakin Repository

Show simple item record

dc.contributor.author Dubos, Nicolas
dc.contributor.author Evain, Eric
dc.contributor.author Centre d'études techniques de l'équipement de Normandie Centre
dc.contributor.author Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques
dc.date.accessioned 2010-09-09T13:09:22Z
dc.date.available 2010-09-09T13:09:22Z
dc.date.issued 2009-08
dc.identifier.other CERTU/RE--09-23--FR
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2332/1689
dc.description 28 pages, photos, bibliographie fr
dc.description.abstract La sécurité routière est un objectif de base des collectivités, et représente une attente forte de nombreux usagers vulnérables tels que piétons, cyclistes, et deux roues motorisées. C'est un enjeu important pour la qualité de vie. La vitesse excessive ou inadaptée est un des facteurs importants d’insécurité routière, et qui génère près de la moitié des accidents en milieu urbain. Par ailleurs, la gravité des accidents dépend fortement de la vitesse. Ainsi la probabilité de décès d’un piéton percuté par un véhicule motorisé passe de 100 % à 70 km/h, à 80 % à 50 km/h et 10 % à 30 km/h (rapport OCDE « la gestion des vitesses 2006 »). En France, il existe actuellement des surélévations de chaussées connues, destinées à modérer la vitesse au plus à 30 km/h. Il s'agit des ralentisseurs de type trapézoïdaux et dos d'âne, dont le décret n° 94-447 du 27 mai 1994 rend obligatoire leur conformité à la norme NFP 98-300 et fixe des restrictions d'implantation. Il s'agit aussi des coussins et des plateaux, décrits dans le guide « des coussins et plateaux » du Certu publié en novembre 2000. Le Certu a été sollicité pour la remise à jour de ce guide. La publication est prévue pour 2010. Parallèlement, la démarche du code de la rue lancée en 2006 par le ministre des Transports, a conduit à un premier décret en juillet 2008, créant une nouvelle zone de circulation apaisée : la zone de rencontre. Cette zone à priorité piétonne, prévoit une vitesse limitée à 20 km/h pour les véhicules, afin que la priorité piétonne puisse s'exercer. Le décret prévoit également l'aménagement de la zone de rencontre de façon cohérente avec cette limitation de vitesse. Même si l'ambiance de la zone de rencontre est l'élément clef du respect des vitesses, il peut être nécessaire d'avoir recours à la contrainte physique. C'est pourquoi, le Certu a demandé au CETE Normandie-Centre de réaliser un état de l'art international des ralentisseurs existants pouvant apporter potentiellement des réponses. Le présent rapport d'étude a pour objectif d'illustrer les surélévations existantes. Par ailleurs, il donne un certain nombre de références bibliographiques parlant du sujet et analyse les approches existantes pour quantifier « l'agressivité » d'un dispositif de ralentissement. fr
dc.format.extent 1994992 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en
dc.publisher CERTU en
dc.subject sécurité routière fr
dc.subject vitesse fr
dc.title Les ralentisseurs : état de l'art et effets dynamiques fr
dc.type Technical Report en

Files in this item


This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account

Bookmark and Share