mirage

Bilan d'une expérience prospective

DSpace/Manakin Repository

Show simple item record

dc.contributor.author DATAR - Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale
dc.date.accessioned 2010-02-23T13:29:54Z
dc.date.available 2010-02-23T13:29:54Z
dc.date.issued 1977-03
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2332/1578
dc.description 252 pages, figures, références bibliographiques et notes en bas de pages en
dc.description.abstract Nous présentons aujourd'hui le bilan méthodologique de bientôt dix ans de pratique prospective. C'est la première fois qu'il nous est donné (et nous est demandé) de réfléchir sur l'ensemble de notre travail. Si les différents travaux que nous avons élaborés l'ont pratiquement toujours été au sein de la même cellule de réflexion - dans le cadre de l'Omnium Technique d'Aménagement, OTAM, d'abord, dans celui de Prospective et Aménagement ensuite - ils ne l'ont pas été toujours par les mêmes individus : entre les scénarios contrastés de 1968 et ce bilan, certains nous ont quitté, d'autres nous ont rejoint.... et comme le lecteur rencontrera parfois le terme de "travaux fondateurs", qu'il sache que ce bilan n'a pas rassemblé tous les "pères fondateurs" ; de plus, d'un scénario à l'autre, l'équipe chargée du travail - composée de 3 à 5 personnes choisies dans un ensemble plus vaste - a varié entraînant à chaque fois ré-appropriation de certains travaux antérieurs et transformation de certains éléments de méthode.... Que le lecteur ne s'attende donc pas à trouver, parachevé l'exposé d'une méthode immuable, mais bien plutôt le compte rendu des interrogations que chaque nouveau pas soulevait dans le temps même où il confortait certaines réponses élaborées précédemment. Même s'il a été élaboré en commun pour partie, relu, discuté et amendé par un groupe de quatre personnes, le présent ouvrage a été écrit par plusieurs rédacteurs, chacun n'accordant pas nécessairement la même importance, le même poids à chaque aspect. Que le lecteur ne s'étonne donc ni de certaines re-dites, inévitables, ni de certaines imprécisions, ni même, peut- être, de quelques contradictions : nous n'avons pas cherché à les camoufler.... fidèles en cela à notre pratique même de la prospective. Que le lecteur nous pardonne enfin d'avoir eu recours assez systématiquement, dans la première partie, au langage mathé- matique pour tenter une formulation de nos travaux, il ne s'agit pas là de sacrifier à une mode, mais bien de sanctionner un effort de rigueur et de tenter de commencer à tirer parti de tout ce que cette discipline peut apporter à la prospective. en
dc.format.extent 12849285 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en
dc.relation.ispartofseries Prospective et aménagement en
dc.relation.ispartofseries Travaux et recherches de prospective fr
dc.title Bilan d'une expérience prospective en
dc.type Technical Report en

Files in this item


This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account

Bookmark and Share