mirage

Ecstasy : des données biologiques et cliniques aux contextes d'usage

DSpace/Manakin Repository

Show simple item record

dc.contributor.author Bailly, Daniel
dc.contributor.author Binder, Philippe
dc.contributor.author Choquet, Marie
dc.contributor.author Facy, Françoise
dc.contributor.author Feger, Jean
dc.contributor.author Ferrand, Isabelle
dc.contributor.author Hervé, Denis
dc.contributor.author Jouglard, Jacqueline
dc.contributor.author Kintz, Pascal
dc.contributor.author Kokoreff, Michel
dc.contributor.author Mignon, Patrick
dc.contributor.author Simon, Hervé
dc.contributor.author Institut national de la santé et de la recherche médicale
dc.date.accessioned 2008-03-18T10:20:08Z
dc.date.available 2008-03-18T10:20:08Z
dc.date.issued 1997
dc.identifier.isbn 2-85598-732-6
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2332/1372
dc.description 264 pages, figures, tableaux, graphiques en
dc.description.abstract L’ecstasy (MDMA) fait partie d’un ensemble de drogues de synthèse, produits psychostimulants utilisés par de jeunes adultes dans le cadre d’un certain mode de vie. La rencontre avec un courant musical semble bien avoir décuplé sa diffusion dans les milieux de la jeunesse branchée, jusqu’à en faire un véritable « phénomène » qui est l’objet de préocupation pour les différents acteurs de prévention. Analyser et valider les connaissances scientifiques disponibles sur le plan mondial représente une étape préalable indispensable à la mise en place d’actions de prévention. Il s’agit de présenter les caractéristiques du produit, de préciser les risques de sa consommation et les motivations et contexte de son usage, afin de donner des moyens pour combattre et/ou gérer son utilisation. Cependant, connaître les déterminants psychologiques qui induisent la consommation d’un tel produit est un autre aspect du problème, tout aussi important pour la prévention primaire, et qui n’a pas été abordé dans ce travail. Dire que l’on ne sait rien aujourd’hui sur les risques de la consommation d’ecstasy serait faux, mais dire que l’on sait tout serait tout aussi faux. Les très nombreux travaux réalisés chez l’animal ont permis de comprendre le mécanisme d’action de la molécule de MDMA sur le système nerveux central. Démontrer chez l’homme, comme cela est fait chez le singe, l’atteinte neuronale irréversible demeure un enjeu capital, puisque peu de drogues peuvent entraîner de tels effets. L’analyse approfondie des données cliniques publiées permet de conclure à l’imputabilité de la molécule de MDMA dans l’apparition chez l’utilisateur d’un certain nombre d’effets toxiques à expression périphérique, en particulier lorsque l’analyse toxicologique confirme la présence exclusive de MDMA dans le sang ou les urines. Le syndrome d’hyperthermie, complication grave et immédiate, est dans ce cadre bien documenté, de même que d’autres pathologies comme les hépatites qui peuvent apparaître après plusieurs prises. En l’absence d’une mise en évidence directe de lésions neuronales, l’imputabilité très probable de la MDMA dans l’apparition de troubles psychiatriques et cognitifs ne peut être déduite que de l’observation de leur fréquence chez des consommateurs réguliers d’ecstasy. Si les effets psychotropes recherchés sont souvent dépendants du contexte d’usage, le plus souvent festif, les effets délétères semblent bien répondre à des susceptiblilités individuelles dont les bases biologiques restent encore à définir. Savoir si la MDMA peut induire chez le consommateur une dépendance est également une question essentielle, que jusqu’à maintenant les travaux réalisés chez le rat n’ont pas permis de résoudre, tout en apportant la preuve des potentialités toxicomanogènes de la molécule. Même si une polyconsommation est très souvent évoquée dans les travaux, il se dégage néanmoins un profil sociologique des consommateurs qui les différencie des usagers d’autres drogues comme l’héroïne... en
dc.format.extent 199207 bytes
dc.format.extent 1319786 bytes
dc.format.extent 2319380 bytes
dc.format.extent 6379011 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.format.mimetype application/pdf
dc.format.mimetype application/pdf
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en
dc.publisher INSERM en
dc.subject Drogue en
dc.subject Psychostimulant en
dc.subject MDMA en
dc.subject Méthylènedioxyamphétamine en
dc.subject Psychotrope en
dc.title Ecstasy : des données biologiques et cliniques aux contextes d'usage en
dc.type Study report en

Files in this item





This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account

Bookmark and Share